Nous réinventons notre groupe pour construire demain
logo-vivescia
Agriculture
Agriculture
Contenu
Agriculture

la coopérative

De gauche à droite :
  • Rémy Chobriat – Technico-Commercial
  • Aline Meder – Coordinatrice Service Associés-Coopérateurs
  • Aurélien Fournaise – Expert Agronomique Terrain
  • Éléonore Gorka – Expert Démarches de Production
  • Pascal-Frédéric Dupont – Responsable de Pôle
  • Alexandre Pinchedez – Chargé Agri-Services

Ils se sont donné rendez-vous le 22 octobre, dans les champs 
à Cernay-lès-Reims (51)

Contenu

« MA COOP 2025 »,
NOTRE AMBITION COLLECTIVE

Avec ce plan d’entreprise, la Coopérative se transforme en profondeur.
Elle réinvente son modèle pour rester le partenaire de référence des agriculteurs-coopérateurs. Elle s'adapte à la diversité de leurs projets entrepreneuriaux et aux évolutions des attentes de ses clients et de la société.

Contenu

Ma Coop 2025 : pourquoi ? Depuis plusieurs années, les rendements des agriculteurs stagnent, parfois même régressent, et leurs revenus ne cessent de se fragiliser dans une économie agricole en pleine mutation. De leur côté, les attentes des consommateurs-citoyens changent très vite. Les demandes de nos clients industriels évoluent en conséquence, et nos modèles de production aussi. C’est pourquoi la Coop VIVESCIA se met en ordre de marche. L'ambition de la Coopérative d’ici cinq ans ? Continuer d’être — ou devenir — LE partenaire de référence pour les agriculteurs dans la conduite de la double performance économique et environnementale de leur entreprise agricole. En parallèle, la Coopérative se donne les moyens de renforcer son rôle de partenaire pour nos clients industriels, notamment en développant des filières d’excellence. Et, continuer d’être un acteur responsable, porteur d’une dynamique économique positive et solidaire sur ses territoires ruraux.

Champ de blé

Ma Coop 2025 : comment ? En dépit de la crise sanitaire et après 15 mois de travaux collectifs entre élus et équipes de direction, le cadre stratégique a été posé fin 2020. Les priorités du Plan opérationnel ont été validées début février 2021. Ma Coop 2025 s’articule ainsi autour de quatre grands axes qui sont autant de démarches de progrès et de création de valeur pour tous.

Point de repère
Contenu

Nouveau modèle d'accompagnement

Contenu

Chiffre 3


Contenu

CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE - VIVESCIA lance son Club HVE**

Son objectif : accompagner les agriculteurs-coopérateurs qui souhaitent s’engager vers la Haute Valeur Environnementale et leur donner l’occasion de partager leur expérience pour progresser vers la Haute Valeur Environnementale. Les premières animations commencent dans le courant de l’hiver 2021. La création de ce Club HVE est en pleine cohérence avec la décision du Conseil d’administration de poursuivre son soutien financier à la certification :

Chiffre 4
 
*Majorations bi-mensuelles **Haute Valeur Environnementale
Photo 2

Village VIVESCIA — foire de Châlons, jeudi 9 septembre en présence de Marie Gailliot, Jean-Marc Longuet et Jean-Philippe Mignot, administrateurs VIVESCIA et d’une vingtaine d’associés-coopérateurs et des équipes de la Coopérative.


Contenu

La coopérative en action

Contenu
La transformation de la chaîne logistique se poursuit

Le Plan de Performance Logistique (PPL) est un élément structurant de « Ma Coop 2025 ». Il passe par une approche globale qui intègre la sécurité des hommes, la qualité, la maintenance, le transport et les ressources humaines associées. Certains petits silos devenus obsolètes ont donc été fermés au profit de la modernisation des silos expéditeurs stratégiques. Depuis janvier 2021, de nouveaux schémas directeurs se mettent ainsi en place. Associée au développement du stockage à la ferme, la spécialisation des silos permet d’optimiser le taux de remplissage des cellules, de réduire les frais de maintenance et d’optimiser les investissements. Parmi les silos modernisés cette année afin de renforcer le nouveau schéma de flux : le site de Châtres avec un nouveau séchoir, de Mouy-sur-Seine (opérationnel depuis le 15 juin 2021), le site de Buchères et le silo de Brienne.

Chiffre 5
Chiffre 6
Un nouveau modèle d'accompagnement et de proximité se construit

Nouveau découpage géographique, évolution des portefeuilles des technico-commerciaux (TC) en fonction des communautés d’agriculteurs identifiées, plans de formation et montée en compétence des TC, présence renforcée des agronomes aux côtés des TC, ligne hiérarchique raccourcie pour favoriser les échanges et un mode de travail plus transversal, sont autant d’évolutions mises en place au bénéfice des associés-coopérateurs… Coconstruite avec les équipes, la nouvelle organisation Commerciale et Exploitation Terrain a été lancée officiellement les 8 et 9 septembre 2021 lors de la foire de Châlons, et se déploie depuis fin septembre.

Chiffre 7

Contenu

Naissance de la Chaire d’entreprise GERMEA* : premières pistes de réflexion…

Contenu

Créée avec le soutien de VIVESCIA et de deux autres coopératives, cette chaire de mécénat associe recherche, enseignement et monde professionnel. Le résultat des études conduites est au service de toutes les parties prenantes concernées par le monde agricole. Rencontre avec François Purseigle**, professeur des universités cotitulaire de la Chaire GERMEA avec Geneviève Nguyen.

Germea Logo
Contenu

Pourquoi faire de la mutation des entreprises agricoles un sujet d’étude?
Aujourd’hui, le schéma de l’exploitation familiale traditionnelle qui semblait immuable ne va plus « de soi » en termes d’organisation du travail. Pour accompagner les évolutions en cours et préparer l’avenir, il faut d’abord comprendre quels sont les déterminants à l’œuvre : cerner le comment et le pourquoi de la transformation accélérée des exploitations agricoles en une diversité de nouvelles entreprises de production et comment elles peuvent construire de nouveaux avantages concurrentiels, créer de la valeur et participer aux recompositions en cours des chaînes de valeur.

agriculture-germea-signature

La signature de la convention GERMEA a eu lieu le 19 octobre 2021, mais les travaux ont déjà démarré…
Les études en cours montrent que les entrepreneurs agricoles privilégient la création de valeur, partout où c’est possible, car c’est un gage de leur capacité à rebondir quand la conjoncture est mauvaise sur une activité. Trois grands types de stratégies — qui peuvent cohabiter au sein d’une exploitation — se dessinent : l’intégration de nouvelles fonctions (contrôleur de gestion, chef de culture, mécanicien, etc.) ; la délégation de certaines activités à des spécialistes, pour tout ou partie de l’exploitation, et qui permet se recentrer et de se professionnaliser sur certaines activités ; et l’association, c’est-à-dire la création d’un collectif d’agriculteurs pour répondre aux différents défis.

Contenu
*La chaire d’enseignement et de recherche en sciences humaines et sociales GERMEA (Groupe d’études et de recherches sur les mutations de l’entreprise agricole) est dédiée aux nouvelles formes d’organisation de la production agricole. Adossée au Fonds de dotation de l’université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, elle est portée par Toulouse INP-ENSAT avec le soutien de trois mécènes : les groupes coopératifs VIVESCIA, EURALIS et TERRENA.
**Professeur des universités, enseignant-chercheur à Toulouse INP-ENSAT, chercheur associé au Centre de recherches politique de Sciences Po Paris.

Contenu
Valorisation des grains et accélération de la stratégie filières

+45 % des volumes sous cahiers des charges spécifiques sur 5 ans : c'est l'objectif fixé par VIVESCIA pour l'ensemble des démarches filières spécialisées internes (VIVESCIA Industries) et externes. Ces filières sont aussi une opportunité pour valoriser l'une des spécificités de VIVESCIA, à savoir le stockage ferme.
Plusieurs rencontres organisées en 2021 illustrent notre démarche et ce qu'est VIVESCIA : un groupe intégré qui connecte l’amont et l’aval pour le bénéfice de tous les acteurs. Et parce que les agricultures sont plurielles sur notre territoire, la Coopérative répond à tous les cahiers des charges…

agriculture-plus-de-25
Contenu
Cinq Routes des Blés organisées avec Grands Moulins de Paris sur le territoire VIVESCIA

Les 1er, 3, 7,10 et 24 juin derniers, clients et prospects Grands Moulins de Paris (artisans boulangers, grands clients industriels) ont été accueillis chez des agriculteurs-coopérateurs engagés dans des démarches filières spéficiques et des pratiques agricoles durables correspondant à leur cahier des charges.

agriculture-routes-de-ble
double-quote
agriculture-jean-philippe-mignot
Jean-Philippe Mignot
Agriculteur-coopérateur (HVE), Administrateur VIVESCIA
« L’intérêt de la Route des Blés, c’est de confronter les demandes des clients avec nos productions. Et en discutant, de voir comment on peut concilier les besoins des uns et des autres. C’est d’autant plus important que nos pratiques sont méconnues de nos clients. C’est bien de pouvoir leur expliquer, sur terrain, comment on travaille pour répondre à leurs attentes grâce à l’agronomie et la technologie, tout en pensant à la rentabilité de nos fermes. »


 
agriculture-nicolas-fevre
Nicolas Fèvre
Agriculteur-coopérateur (certification environnementale niveau 2)
« C’est utile de rencontrer Grands Moulins de Paris et ses clients pour montrer que nos exploitations font tout pour s’adapter à leurs attentes. C’est l’occasion d’expliquer nos contraintes, de comprendre les leurs, de savoir comment ils travaillent nos produits, etc., et ce qu’ils deviennent ! »
Contenu
Partenariat VIVESCIA-Moulin de Signy-l’Abbaye : une filière d’excellence blé-farine-pain de qualité et 100 % locale
Contenu
agriculture-cyril-et-nicolas

Le 30 juin dernier, Christoph Büren, Président de VIVESCIA, et Jean-Jérôme Javelaud, Président du Moulin de Signy-l’Abbaye, ont signé un contrat triennal qui scelle ce partenariat vertueux et sécurise les approvisionnements du Moulin en blés locaux Apache, une variété parfaitement adaptée au terroir des Ardennes et stable dans le temps.

4 silos VIVESCIA

de mise à disposition des blés et une expertise agronomique ou quotidien

8 000 tonnes

de blé Apache écrasées en 2020 et 10 000 tonnes prévues en 2021

240 boulangers

servis dans les Ardennes, mais aussi dans la Marne, l'Aisne, la Somme, l'Aube, la Haute-Marne et le Nord.

Contenu
Contenu
grain-triple
Après Grands Moulins de Paris et Délifrance, la Coopérative VIVESCIA a fait son entrée dans la filière CRC® en juin 2021

 

agriculture-filere-crc-logo
Cette filière d’excellence propose des céréales 100 % françaises, cultivées de manière raisonnée, selon des pratiques agricoles favorables à la biodiversité et stockées sans traitement après récolte, et favorisant une meilleure rémunération aux producteurs. Les premières tonnes de blé produites par les agriculteurs-coopérateurs VIVESCIA sous cahier des charges CRC® seront collectées sur la récolte 2022 et principalement destinées aux Grands Moulins de Paris (moulins de Brienne et de Verneuil eux-mêmes certifiés CRC®).

 


Contenu

Innovation agronomique, une priorité

Contenu

L'ambition est double : renforcer la durabilité et la résilience des cultures et des différents systèmes de cultures face aux aléas climatiques, et continuer d’innover au service de la compétitivité des entreprises agricoles des agriculteurs des territoires, quelle que soit leur stratégie. Pour progresser plus vite et aller plus loin, les équipes de la Coopérative travaillent avec celles des filiales industrielles de VIVESCIA, les fournisseurs, mais aussi avec des start-up, des universités/écoles d’ingénieurs et des instituts techniques. Dans le droit-fil des enjeux et des actions conduites depuis plusieurs années, et plus récemment dans le cadre de ma Ma Coop 2025, trois thèmes majeurs s’imposent : l’agriculture bas carbone, la réduction des produits de santé végétale sans impacter les rendements et le développement des protéines végétales.

Contenu

#1

Agriculture bas carbone et sols

Ce thème regroupe différents plans d’actions déjà engagés par la Coopérative pour contribuer à lutter contre le changement climatique : partenariats dont Carbonthink en lien avecTerraSolis, expérimentations dont celle conduite avec Malteurop et Heineken (voir p. 33), valorisation des engrais organiques ; optimisation de la fertilisation azotée de synthèse (fractionnement, OAD, biostimulation).


#2

Réduction des produits de santé végétale sans impacter les rendements

Parmi les leviers actionnés et sur lesquels nous continuons de travailler : la génétique pour identifier les variétés tolérantes à différents stress (maladies, insectes, verse). En partenariat avec ARD (filiale du Groupe VIVESCIA), nous étudions les moyens de rendre les produits de biocontrôle plus accessibles techniquement et économiquement. Les équipes restent également en veille active sur les nouvelles technologies (agriculture de précision, robotique...) et conduisent différents tests avec les fabricants et des agriculteurs partenaires.


#3

Protéines végétales

La production de protéagineux et de légumineuses constitue un précieux allié des agriculteurs : tête d’assolement, contrôle des adventices par une alternance des espèces, pas d’apport d’azote, levier pour une agriculture bas carbone. à titre d’exemples, les équipes de la Coopérative poursuivent leurs travaux pour sécuriser la production des pois d'hiver et de printemps, lutter contre la bruche des féveroles (projet Pro’lag), développer le soja non OGM (Soja Feed et participation projet ARPEEGE). D’autre part, elles continuent les expérimentations sur les protéines de Blé pour répondre aux cahiers des charges de nos clients (les blés de force).

Contenu
agriculture-agriculture
Contenu
VIVESCIA répond présent aux Culturales 2021
agriculture-arvalis-logo
15, 16 et 17 juin à Bétheny
- Au programme :
adaptation au changement climatique et mise en œuvre de systèmes résilients, durables et économiques, à faible impact environnemental.
agriculture-culturale-2021
Réchauffement climatique : les grandes cultures et les sols agricoles, une solution d’avenir
agriculture-sols-agricoles
Un club AgroSol en action depuis 15 ans
agriculture-plus-de-350
agriculture-partenaire-sols-vivants
Contenu
VIVESCIA est engagé dans les 3 démarches présentes sur son territoire coopératif

Dans le cadre de « France Relance », le plan protéines s’organise autour de 11 démarches territoriales pour développer et structurer les filières des protéines végétales.

agriculture-3-demarches
agriculture-expertise-agronomique
Malt
Malt
Contenu
malt-header

Malteurop

De gauche à droite :
  • Auriane Michel – Responsable d’unité de production à la malterie de Vitry-le-François
  • Elena Zakapko – Directrice des ventes à l’export
  • Rémi Dequesnes – Responsable Achats matières premières
  • Édouard Amelot – Contrôleur de gestion

Ils se sont donné rendez-vous le 28 septembre dans l’enceinte de la Brasserie La Bouquine à Cormontreuil (51)

Contenu

De nouveaux territoires et de nouveaux défis !

Malgré un marché mondial de la bière toujours affecté par la crise sanitaire sur l’exercice, Malteurop réalise une année très satisfaisante, portée par une belle progression des ventes à l’exportation : +33 %. En parallèle, Malteurop fête ses 60 ans en 2021 et continue de préparer son avenir avec notamment le déploiement sur le marché mexicain, la poursuite des plans d’excellence opérationnelle et des chantiers de réflexion sur la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Malteurop se positionne ainsi sur un enjeu environnemental et de pérennité de sa chaîne de valeur avec les agriculteurs en amont et les clients brasseurs en aval.

Contenu

Avec la pandémie mondiale, la fermeture des débits de boissons pendant plusieurs semaines voire mois sur certaines géographies a mis fin à la croissance continue du marché de la bière observée depuis plusieurs années. Le rebond attendu en 2021 s’est néanmoins confirmé sur certaines régions et Malteurop a su en tirer pleinement profit avec beaucoup d’agilité. Anticipant la relative stagnation sur ses marchés domestiques (Europe, Amérique du Nord), d’autres marchés en forte reprise (Afrique, Asie et Amérique du Sud) ont pu être conquis par un travail acharné des équipes, permettant ainsi de délivrer des performances satisfaisantes sur l’exercice.

Investissements sur de nouveaux territoires, à fort potentiel de croissance
Au Mexique, la construction de la malterie de Meoqui se poursuit (voir p. 32). Ce projet, mené en partenariat étroit avec Heineken, est stratégique. L’objectif est double : accélérer le développement de nos ventes de malt sur un marché de la bière particulièrement dynamique au Mexique et fortement déficitaire en malt, et développer une filière d’orges de brasserie locales, en accompagnant les agriculteurs, vecteur d’une dynamique vertueuse pour l’économie locale. Parmi les autres projets en cours qui contribueront à nos succès de demain : le renforcement de notre capacité de stockage en Russie sur notre site de Belgorod afin de mieux servir nos clients ; la construction d’une unité de pelletisation des coproduits sur notre site Geelong, ou encore la construction d’un atelier d’ensachage pour le malt Craft sur notre site de Winona aux États-Unis.

Réduction des émissions de CO2 sur nos sites industriels et pro duction d’orge bas carbone
Décarboner ses process industriels constitue un enjeu majeur, tout comme la contribution de Malteurop à accompagner la culture d’orges bas carbone. Ces enjeux font partie intégrante de sa politique RSE « M.A.L.T ». L’installation d’équipements moins énergivores ou la mise en place de sources d’énergie plus vertueuses se traduisent concrètement sur le terrain : l'aménagement d'une ferme solaire en Espagne dont les panneaux photovoltaïques couvriront 15 % des besoins du site et le déploiement de systèmes innovants de stockage d’énergie par batterie en Allemagne, etc. sont autant d’initiatives qui vont être amenées à se multiplier dans les mois et les années qui viennent. Avec les premières expérimentations conduites en partenariat avec Heineken et la Coopérative VIVESCIA sur la culture d’orges bas-carbone* en France (voir p. 33), et celles également déployées en Espagne, en Russie, en Australie et au Mexique, Malteurop s’engage, fort de son ADN agricole, à contribuer à la pérennité de la chaîne de valeur orge-malt-bière.

malt-territoires
malt-chiffres-cles
Contenu

*Sustainable Agriculture Initiative : un référentiel mondial commun initié par les grands acteurs de l’agroalimentaire depuis 2002.
Aujourd’hui, cette association internationale réunit plus de 100 membres.

Contenu
malt-marche-du-craft
Marché du craft et brasseries artisanales : un dynamisme renouvelé, postcrise sanitaire

Particulièrement affecté en 2020 par la crise sanitaire, le marché des brasseries artisanales a repris le chemin de la croissance en 2021 : il enregistre même une hausse supérieure à celle des autres marchés.En France, premier pays de l’Union européenne en nombre de brasseries artisanales (soit 2 300 brasseries à fin 2020), les ventes ont doublé entre 2019 et 2021. En Chine, la présence de Malteurop s’est encore renforcée, avec environ 40 % de part de marché sur ce segment. Aux États-Unis, où les ventes de malt en sacs ont été multipliées par deux entre 2019 et 2021, l’entreprise poursuit son développement avec l’ouverture de deux nouvelles plateformes de distribution (l’une sur la côte Ouest, l’autre sur la côte Est), et la mise en place d’un atelier d’ensachage et de distribution sur son usine de Winona. En parallèle, les stratégies marketing et commerciale s’affinent, avec le déploiement de deux positionnements selon les géographies – nord-américain avec « Malteurop Malting Company » et européen avec « Les agriculteurs-malteurs » – et sa plateforme de e-commerce, déjà active sur les États-Unis, en Espagne et en Pologne.

Contenu

Malteurop fête ses 60 ans !

Malteurop est né en 1961, sur les terres de Champagne, au cœur des champs des agriculteurs, qui ont décidé de prendre en main leur affaire... C’est la naissance d’une première filière de transformation, qui vient singulariser le modèle de développement des coopératives, ancêtres de VIVESCIA. 60 ans plus tard, Malteurop fait partie des premiers malteurs mondiaux. Malgré presque deux années de crise sanitaire, ce sont près de 1 000 collaborateurs qui ont célébré cet anniversaire, le 20 octobre 2021 dans nos régions d’implantation, en relatant le chemin parcouru et rappelant ainsi les racines et la génétique de notre entreprise.

malt-happy-60-reims
malt-happy-60
malt-happy-60-autres-sites
Contenu

Contenu

MEXIQUE : la construction de la malterie à Meoqui se poursuit

Cette implantation sur ce nouveau territoire s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec Heineken et s’appuie notamment sur un contrat de fourniture de malt à long terme. La crise sanitaire a, certes, ralenti le projet. Mais le chantier de construction est désormais bien en place et la première tonne de malt produite est prévue à l’été 2023.

Contenu

Début juillet 2021, les équipes françaises et américaines se sont rendues à Meoqui pour participer à la réunion de lancement du chantier qui réunissait l’ensemble des parties prenantes du projet. Au-delà de la construction, ce projet intègre le savoir-faire de Malteurop, dans sa capacité opérationnelle et dans son expertise dans l’accompagnement d’agriculteurs partenaires pour l’approvisionnement en orges de brasseries locales. Depuis trois ans, Malteurop avance dans cette dynamique avec déjà plus de 100 agriculteurs mexicains partenaires engagés dans la production d’orges brassicoles locales. à terme, près de 30 000 à 35 000 hectares d’orges seront ensemencées chaque année..

malt-plan-3d

Contenu

« Local everywhere »

Présent dans 14 pays autour du monde, Malteurop bénéficie d’un positionnement très international lui permettant de répondre avec agilité à l’ensemble des marchés.

malt-carte-implantations


Contenu

Cap sur les orges bas carbone !

La première moisson d’orges bas carbone a eu lieu cet été 2021 sur le territoire VIVESCIA. Elle est le fruit de l’expérimentation conduite avec la Coopérative VIVESCIA et en partenariat avec HEINEKEN. Son point fort ? L’implication de tous les maillons de la chaîne de valeur : agriculteur / organisme stockeur / malteur / brasseur.

Contenu
Mesurer les émissions de GES issues de la production d’orges tout en préservant les critères qualitatifs des orges de brasserie produites

Quinze agriculteurs-coopérateurs de VIVESCIA ont accepté de participer à cette expérimentation prévue sur trois ans. à terme, l’objectif est de faire évoluer les méthodes de production dans les champs pour tendre vers la neutralité carbone en augmentant le stockage du carbone dans les sols agricoles, tout en continuant d’apporter au brasseur la qualité d’orge attendue. Cette expérimentation s’inscrit dans le droit-fil de nos engagements RSE : réduire notre impact environnemental et accompagner les agriculteurs dans des démarches d’agriculture durable et bas carbone. Enjeux tout aussi majeurs pour Heineken.

L’agronomie, un puissant levier de progrès

Différents outils de pilotage et leviers agronomiques développés par la Coopérative VIVESCIA sont ainsi mobilisés : sélection des couverts végétaux intercultures, génétique, gestion de la fumure azotée. De leur côté, les équipes R&D de Malteurop, se mobilisent pour identifier et sélectionner de nouvelles variétés d’orge qui résistent mieux au dérèglement climatique en multipliant les champs d’essais dans les différents pays où Malteurop est présent.

Contenu
grain-triple
malt-tour-de-plaine.png
Tour de plaine HEINEKEN avec les agriculteurs-coopérateurs VIVESCIA

Le 18 juin dernier, les équipes R&D, RSE et Achats de Heineken se sont retrouvées chez les agriculteurs-coopérateurs producteurs d’orges brassicoles engagés dans l’expérimentation orges bas carbone : l’occasion de découvrir, en direct, les premiers enseignements des protocoles agronomiques mis en place dans les champs.

double-quote
malt-valentine-prot
Valentine Prot
Agricultrice coopératrice VIVESCIA
« Cette expérimentation s’inscrit dans la logique de mes pratiques agricoles. J’y vois l’opportunité d’améliorer des pratiques vertueuses et de les élargir à l’ensemble de la ferme. Je suis fière de démontrer que l’agriculture fait partie des solutions pour atteindre les objectifs de neutralité carbone. »
 
malt-herve-le-faou.png
Hervé le Faou
Directeur mondial des achats chez Heineken
« Un grand merci à tous les acteurs pour ces deux jours passionnants passés sur le terrain. J’ai particulièrement apprécié de pouvoir créer un lien privilégié et personnalisé avec nos agriculteurs d’orge qui poussent de manière ambitieuse, pour le compte d’Heineken, l’agriculture régénératrice. »
Source : LinkedIn, le 21 juin 2021
malt-chiffres-cles-02.png
Contenu

* Lancé en France par le Gouvernement en 2019, ce label permet de certifier des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre et de séquestration du carbone, puis de les valoriser économiquement. VIVESCIA participe aux travaux conduits par le consortium des organisations de grandes cultures qui pilote la rédaction de la méthode « Label bas carbone » pour les grandes cultures.

Meunerie
Meunerie
Contenu
meunerie-header.png

Grands Moulins de Paris

De gauche à droite :
  • Jérôme Brohet – Conseiller Technique Boulangerie Artisanale région Île-de-France
  • Ekaterina Spoya – Acheteuse matières premières négoce
  • Hugues Favier – Directeur du moulin de Verneuil l’Etang et du site de mélanges meuniers de Briare
  • Lisa Marques – Chef de produit boulangerie artisanale (farines, mélanges meuniers et ingrédients)

Ils se sont donné rendez-vous le 18 octobre devant l’École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris (75)

Contenu

un grain d’audace

Digitalisation, filières durables, innovation produits, etc. Grands Moulins de Paris cultive ses liens chaque jour avec le monde agricole et sa proximité avec les artisans boulangers. Et Francine continue à être la marque de farine préférée des familles françaises.

Contenu

La performance économique a progressé sur l’exercice dans un contexte de marché en repli
Tous marchés confondus, la meunerie française affiche un recul (-3,6 % en volume – source ANMF) qui touche particulièrement les boulangeries artisanales. Dans ce contexte, notre farine Francine tire son épingle du jeu et enregistre pour sa part une progression de plus de quatre points de part de marché. Grands Moulins de Paris accélère parallèlement ses plans d’efficience et de compétitivité et renforce son expertise levain grâce à la construction d’un nouvel outil industriel sur le site de Reims (voir encadré).

Tirer profit de notre ancrage local
La provenance des matières premières et des ingrédients, tout comme les procédés de fabrication, arrivent en tête des informations attendues en priorité par les consommateurs. Pour ces derniers, l’origine française des blés est synonyme de qualité. Des attentes pleinement intégrées par l’entreprise, puisque l’approvisionnement de ses huit moulins régionaux en grains de haute qualité meunière se fait majoritairement dans un rayon de 125 km, avec des filières locales.

Continuer d’innover et de rénover nos gammes pour cultiver nos différences
Spécialiste de la farine depuis 100 ans, Grands Moulins de Paris continue de mettre son savoir-faire au service des boulangers pour leur permettre de proposer des recettes innovantes de Pain de Tradition Française, de pâtisserie/viennoiseries ou de snacking à leurs clients : la farine Platine Label Rouge CRC et le mélange meunier Berrouga (lauréat des Pépites de la Boulangerie 2021) comptent parmi les nouveautés de l’année. Cette année, Campaillette a également lancé sa baguette Grand Siècle Bio et retravaillé son identité visuelle (voir p. 41). Côté surgelés avec notre gamme Recettes de mon Moulin, les innovations concernent les recettes et leurs ingrédients : pas moins de 15 produits ont ainsi été lancés sur l’année 2020-2021 (soit deux fois plus qu’en 2019-2020). Parmi les lancements : le Swirl Brownie, le Cake citron, les gâteaux de voyages (Madeleine framboise, Rocher coco) et les Fonds de tartelettes prêts à garnir en format sticks (sucrés et sablés). Toujours leader sur son marché et toujours avant-gardiste, Francine a étoffé sa gamme de farines Bio avec la T80 et a mis en place la technologie blockchain sur la référence Bio T55. Elle a lancé aussi un nouveau pack pratique, refermable et recyclable pour ses 2 références phares (farine de blé T45 et farine fluide), film publicitaire et campagne digitale à l’appui (voir p. 40).

Renforcer et simplifier nos relations avec les artisans boulangers
Les liens que noue Grands Moulins de Paris avec les boulangers sont naturellement étroits puisque nombre d’entre eux sont formés à l’École de boulangerie et de pâtisserie de Paris et ont à cœur, par la suite, d’être accompagné au quotidien, et au plus près de leurs besoins. Grâce aux réseaux sociaux et au site e-commerce, les clients boulangers sont désormais en relation directe avec les équipes 24 heures/24 et 7 jours/7. L’activité du site e-commerce déployé par Grands Moulins de Paris s’est développée à un bon rythme : plus de 6 000 comptes ont été ouverts pendant le premier confinement au printemps 2020. Aujourd’hui, 20 % du chiffre d’affaires en boulangerie artisanale passe par ce canal. En juin dernier, ont également été organisées des rencontres dans les champs avec des boulangers aux quatre coins de la France. Cette opération Routes des Blés (voir encadré), qui s’est traduite par plus d’une quinzaine de rendez-vous dont cinq sur le territoire coopératif VIVESCIA (Ardennes, Aube, Marne), a permis d’inviter aussi des clients industriels, des grands comptes et des prospects.
 

meunerie-grain-audace.png
meunerie-chiffres-cles.png
 
double-quote
meunerie-thomas-svander
Thomas Svander
Artisan boulanger
« Nous, on ouvre un sac de farine. Mais avant, il se passe plein de choses. La Route des Blés permet de connaître toute l’histoire des grains. C’est important pour moi que VIVESCIA appartienne à des agriculteurs, que la farine vienne d’une Coop française, que Grands Moulins de Paris travaille avec des agriculteurs français en privilégiant le blé local. Ce sont des arguments de poids quand je m’adresse à mes clients. »
Contenu
Filières : Grands Moulins de Paris s’engage encore plus loin dans les farines responsables
Contenu

De la fourchette à la fourche. Agriculture de conservation des sols, Filière CRC®, agriculture biologique, Label Rouge, HVE, etc. Toutes ces farines répondent à des cahiers des charges spécifiques. L’enjeu est de concilier les attentes des consommateurs en quête d’authenticité et de naturalité, attentifs à l’origine des produits, et celles de nos clients qui, au-delà des labels, recherchent des farines simples et de qualité permettant d’exprimer leur savoir-faire. Démonstration par l’exemple avec la gamme Signature…

meunerie-filieres

Signature, une gamme d’ingrédients, farines anciennes, bio, etc., minutieusement sélectionnés pour permettre aux boulangers d’exprimer via ces produits leur créativité et leur personnalité. Dans cette gamme, les nouvelles farines Cœur d’Épi.
Développée conjointement par la Coopérative VIVESCIA et Grands Moulins de Paris, cette filière 100 % VIVESCIA repose sur le savoir-faire d’agriculteurs-coopérateurs membres du club VIVESCIAgrosol et engagés dans l’agriculture de conservation des sols. Ce système de culture place le sol au cœur des pratiques agronomiques et contribue à la lutte contre le changement climatique (stockage de carbone). Ces pratiques agricoles favorisent aussi la biodiversité animale et végétale dans les sols des champs : limitation du travail du sol, présence de plantes compagnes et couverture permanente des sols. Engagés sur trois ans, les agriculteurs disposent d’un contrat long terme leur assurant une juste rémunération. La première référence de farine issue de cette filière vertueuse est disponible depuis le printemps pour les artisans boulangers du Grand Est et de l’Île-de-France. Une deuxième référence pour les pains de Tradition est lancée depuis novembre 2021.

Contenu
… et lance sa campagne de communication « TOUT EST VRAI »

En 2019, Grands Moulins de Paris célébrait ses 100 ans. Un an plus tard, l’entreprise lance sa nouvelle signature : « Un grain d’audace, un choix d’avenir » qui s’appuie sur quatre traits de personnalité : Vrai – Passionné – Engagé – Simple, avec sa première campagne de communication en janvier 2021. Intitulée « TOUT EST VRAI », elle se matérialise au travers de quatre engagements forts : Bon, Local, Proche et Responsable. Porteuse de nos valeurs, elle place au cœur du dispositif les femmes et les hommes qui font Grands Moulins de Paris chaque jour, de la fourchette à la fourche. Cette campagne a été diffusée sur les réseaux sociaux, en affichage dans nos différents sites et en encarts publicitaires.

Contenu
meunerie-campagne-communication-01
meunerie-campagne-communication-02
meunerie-campagne-communication-03
meunerie-campagne-communication-04
Contenu
grain-triple
Démarrage de l’Atelier levain au moulin de Reims
meunerie-atelier-levain

Nos levains désactivés et déshydratés apportent une signature aromatique unique. Ils sont produits selon une méthode boulangère depuis plus de 50 ans sur le site de Nancy. Cette nouvelle unité de production à Reims permet de développer notre production de levains de blé, blé CRC, seigle, seigle CRC et germes de blé. Mise en service en février 2021, la production s’intensifie mois après mois.

Contenu

Francine : Toujours plus proche, innovante et connectée !

Contenu

Leader sur le marché des farines, Francine fait partie du patrimoine culinaire français. Mais elle n’a rien perdu de son audace ni de sa capacité d’innovation. Au contraire !
Chaque année, elle propose des farines, des farines à pain, des préparations et des levures pour rendre accessible la cuisine faite maison au quotidien. Mais pas seulement…

meunerie-francine-logo
Contenu
Francine adopte la technologie blockchain pour sa farine Bio

La technologie blockchain garantit des données vérifiées et inaltérables. Le consommateur a ainsi accès à la traçabilité complète du produit, de l’origine des blés utilisés à l’ensachage de la farine : il lui suffit de scanner le QR code disponible sur le devant de chaque sachet et d’indiquer le numéro de lot du sachet en arrivant sur la Web app. Ce dispositif permet également de mettre en avant le respect du cahier des charges – blé 100 % origine France, issu d’une agriculture biologique – et de valoriser l’engagement des agriculteurs partenaires au travers de témoignages vidéos. Autre avantage : la Web app propose un accès à l’univers Francine, à des bons de réduction et, via un « chatbot », à des idées recettes pour varier les plaisirs.

meunerie-francine-application
Contenu
meunerie-francine-tracabilite

Aujourd’hui, les enjeux de confiance, de traçabilité sont au cœur des attentes des consommateurs. 80 % des Français déclarent chercher régulièrement des informations sur le lieu d’origine du produit et 49 % estiment que les nouvelles technologies peuvent rendre les produits plus transparents.
Étude LSA – 2021

Contenu
grain-triple
Nouveau packaging, nouveau film publicitaire et un plan d’activation digital puissant
meunerie-chaine-tv.png

Recyclable, pratique, facile à ouvrir et à refermer, composé d’un étui en carton issu de filières responsables et d’un bouchon fabriqué à partir de résidus de canne à sucre (hors base du bouchon et jauge), ce nouveau packaging marque le retour de Francine à la télévision. Le film publicitaire propose une immersion de 20 secondes dans l’ambiance familiale et chaleureuse de la cuisine du quotidien : une manière de souligner la facilité d’utilisation du nouveau pack, de consolider notre image auprès des familles, soucieuses du bien manger et désireuses de partager le plaisir de la cuisine faite maison. Francine a également engagé une grande campagne digitale en parallèle.

Contenu

Contenu

Campaillette : Artisanat, design et collectif…

Campaillette, c’est à la fois des farines spéciales pour les artisans boulangers ET un concept de boulangerie déployé depuis 2015. Notre marque compte aujourd'hui plus de 1 400 adhérents. Pour mieux répondre à leurs besoins et aux attentes des consommateurs, Campaillette évolue : nouveau positionnement, nouvelle identité visuelle, etc.

Contenu
meunerie-campaillette-boulangerie
meunerie-campaillette-produits

Plaisir, audace, confiance et responsabilité : les valeurs de Campaillette font écho aux comportements des consommateurs. En quête de sens dans leurs achats, ils privilégient les marques engagées, solidaires et respectueuses de l’environnement. Parce que les artisans boulangers indépendants Campaillette partagent ces valeurs, nous avons créé le Collectif Campaillette. Le principe : être plus fort ensemble, tout en respectant la personnalité de chaque artisan. Le Collectif Campaillette laisse chaque boulanger s’exprimer ! La mise à jour des valeurs et l’émergence du Collectif Campaillette s’accompagnent d’une évolution de l’identité visuelle. Campaillette puise son inspiration au cœur de la culture traditionnelle française. En témoigne le motif « petits carreaux » choisi comme symbole graphique qui, dans l’imaginaire collectif, évoque des moments de partage, de convivialité et des joies simples. Il se déploie à la fois sur les outils utilisés par nos adhérents Campaillette (sachets, etc.) et dans le design des boulangeries.

 meunerie-campaillette-logo
meunerie-campaillette-baguettes
meunerie-campaillette-chiffres-cles
Contenu
double-quote
meunerie-lionel-lebat
Lionel Labat
Artisan boulanger Campaillette à Saint-Pey-d'Armens (33)
« Ma boulangerie vient d’être rénovée avec la nouvelle identité. Elle est à la fois plus moderne et plus chaleureuse. Et le nouveau Collectif Campaillette est un atout supplémentaire : cela me permet de me démarquer en tant qu’artisan, tout en étant dans un réseau. »
Boulangerie Viennoiserie Pâtisserie
Boulangerie Viennoiserie Pâtisserie
Contenu
boulangerie-header

Délifrance

De gauche à droite :
  • Meriam Ouertani – Coordinatrice conformité client
  • Giampiero Maggi – Responsable du recrutement
  • Pei Ching Long – Chargée de Développement Commercial - Délifrance Franchise Internationale
  • Bourama Dicko – Comptable
  • Kevin Lafay – Responsable Planification des pôles pain, pâtisserie et produits salés
  • Juliette Lefebvre – Chef de produit viennoiserie

Ils se sont donné rendez-vous le 18 octobre au sein de l’École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris (75)

Contenu

Dynamique retrouvée et nouvelle étape de développement !

Après deux années d’évolutions et de transformations majeures en termes d’organisation, d’excellence opérationnelle et de politique commerciale, les premiers résultats sont là. Malgré l’impact encore présent de la crise sanitaire mondiale sur la restauration hors domicile, la performance de Délifrance reprend le chemin de la croissance.

Contenu
boulangerie-dynamique
boulangerie-chiffres-cles

Forte accélération des tendances vers la naturalité, l’authenticité et les produits d’inspiration artisanale, les évolutions en gestation ces dernières années se sont accélérées. Du côté de Délifrance, les équipes ont œuvré pour aller plus vite que le marché, renforcer son organisation centrée clients, et poursuivre la transformation de son portefeuille produits.

Accélération de la politique d’innovation - Les équipes Délifrance ont pu capitaliser sur ses forces, ses expertises et son savoir-faire boulanger « à la française » et aussi conjuguer des offres globales et spécificités locales. La reconnaissance de l’excellence produits (voir p. 46 et 47) est au rendez-vous. Et les nombreux appels d’offres remportés partout en Europe cette année ouvrent de nouvelles perspectives de croissance.

Relation partenariale renforcée - Créer de la valeur pour tous car les succès de nos clients font aussi les succès de Délifrance : tel est l’enjeu de la nouvelle dynamique managériale et commerciale impulsée durant tout cet exercice 2020-2021. Au-delà du renouvellement d’une partie de l’équipe de direction, la fonction commerciale a été réorganisée pour gagner en impact. Tout est là pour accroître la préférence clients : la diversité de l’offre, la dynamique d’innovations/rénovations (une centaine en moyenne par an), la qualité des produits, la démarche d’approvisionnement responsable des ingrédients, notre appartenance à un Groupe aux racines agricole et coopérative, les travaux engagés pour accélérer les engagements RSE ; ou encore les outils pour gagner en efficacité dans la relation commerciale et accompagner nos clients à rebondir au sortir de la crise sanitaire.

Qualité de service et efficacité opérationnelle de l’outil industriel - Enjeu majeur, c’est une attention de tous les instants. C’est pourquoi, l’entreprise renforce la formation des équipes pour atteindre les meilleurs standards de la profession, et optimiser l’utilisation des lignes de production en fonction des produits et des commandes de ses clients. Délifrance investit aussi, notamment sur son site amiral de production de viennoiseries de Romans-sur-Isère (Drôme) avec la construction d’un entrepôt frigorifique.

Nouvelle Mission d’entreprise et nouvelle Vision ! La mission de Délifrance a été redéfinie cette année et constitue un élément fondamental de sa stratégie. Elle témoigne de son origine française, de son savoir-faire boulanger d’exception accumulé au fil du temps et de son ancrage agricole, au travers de son appartenance au Groupe VIVESCIA. Enfin, elle incarne sa volonté de progrès permanent, notamment sur le plan de la responsabilité sociétale, la passion pour son métier, etc., sans oublier la gourmandise ! Une ambition claire a été fixée : être le partenaire leader de la BVP en doublant de taille d’ici cinq ans.

Contenu
boulangerie-delifrance-mission.png
boulangerie-produits

Contenu

INNOVATION et QUALITé AU CŒUR DE NOTRE ADN

Pour répondre aux besoins des clients et anticiper les attentes des consommateurs, Délifrance concilie tradition et innovation, local et global. La preuve par l’exemple à travers les grandes tendances qui irriguent l’innovation chez Délifrance : Naturalité et Durabilité, Tradition et Authenticité, Praticité et Fait maison…

Contenu
boulangerie-delifrance-produits
Sachets consommateurs viennoiserie : les ventes s’envolent en Europe

Pionnier et leader sur ce segment, Délifrance enregistre une croissance de + 45 % en volume (+ 80 % au Royaume-Uni grâce à un partenariat d’une grande chaîne de café-restauration). Tiré par la grande distribution, ce marché a notamment bénéficié des attentes des consommateurs en matière d’hygiène, de praticité et du fait maison pendant la pandémie.

69%

des Français déclarent être inquiets des effets de l'alimentaire sur leur santé

95%

des consommateurs accordent de l'importance à la liste d'ingrédients pour les produits de pâtisserie

Contenu
Une multitude de produits primés : une fierté collective !
Contenu
boulangerie-produit-prime-01

Prix de bronze dans la catégorie Best New Bakery Product pour la Baguette Sourdough

Mie fondante et aérée, croûte dorée et croustillante et un léger goût de levain, cette baguette cuite sur sole est fabriquée à Dunkerque pour l’un des plus gros clients grossistes du Royaume-Uni.

Prix des Pépites de la Boulangerie 2021 dans la catégorie Viennoiseries pour notre croissant «Le Passionné»

Produit en France avec des ingrédients de qualité et une technique inspirée de la fabrication traditionnelle, Le Passionné représente l’essence même de la boulangerie française.

boulangerie-produit-prime-02
boulangerie-produit-prime-03

Prix du Développement Durable des Snacking d’or by France Snacking 2021 pour notre nouvelle

demi-baguette Mémoire à base de farine française issuede blés CRC®, elle est confectionnée sur notre site de Dunkerque. Elle a su convaincre la profession et les consommateurs.

2 Prix aux Pays-Bas pour notre boule à l'épeautre :  Le Classique* par Out of Home Shops pour le Hors Domicile, et le Innova Classique* pour le Retail

Façonnée à la main, cette boule à l'épeautre est fabriquée sur notre site de production allemand à Altdorf.
 

boulangerie-produit-prime-04
Contenu
La success story du pain d’inspiration « artisan » se prolonge

Initié en Allemagne avec l’acquisition du site d’Altdorf en 2017. Au fil du temps, Délifrance a, déployé son savoir-faire à l’ensemble de ses sites de production de pain, d’abord au Royaume-Uni, puis en Italie. Cette année, avec le lancement en France de la gamme de baguettes « Mémoire », signée Pascal Tepper, MOF boulanger, elle intègre une farine durable et responsable CRC®.

Contenu
boulangerie-delifrance-success-storie-de
boulangerie-delifrance-success-storie-en
boulangerie-delifrance-success-storie-it
boulangerie-delifrance-success-storie-fr
Contenu

Go Clean : la pâtisserie aussi !

boulangerie-delifrance-go-clean

La naturalité, la simplification des ingrédients sont des prérequis pour les clients. C’est dans cet esprit que Délifrance transforme son offre de pâtisserie. En France où nous détenons des positions fortes sur la pâtisserie classique, les équipes R&D, marketing, commerciales et production ont réalisé un travail de fond pour supprimer ou réduire les additifs de sa gamme mille-feuilles et entremets produite sur le site de Landévant en Bretagne et sa gamme Pâte à choux (éclairs, religieuses, salambos, etc.) produite sur le site de Theix en Bretagne. Ce dernier a, par ailleurs, fait l’objet d’investissements dédiés pour répondre à grande échelle à la demande croissante de produits clean.

Too good to go : un partenariat durable pour lutter contre le gaspillage alimentaire

boulangerie-delifrance-too-good-to-go

Depuis 13 ans déjà, Délifrance collabore avec différentes banques alimentaires, hôpitaux ou encore établissements scolaires. Dans le cadre de sa démarche « Sans Gaspi, C’est Exquis » pour valoriser les invendus et lutter contre le gaspillage, Délifrance a noué des partenariats avec l’application Too good to go en Italie mais aussi en Belgique avec plus de 500 paniers sauvés en 2020-21. En France, Délifrance a mis en place plusieurs opérations « zéro gaspillage alimentaire » avec au total plus de 1350 paniers sauvés, soit 3.37T de CO2 économisés.

Contenu
grain-triple
ACCOMPAGNER NOTRE DÉVELOPPEMENT SUR LE SEGMENT VIENNOISERIES
boulangerie-entrepot
La surface de l’entrepôt frigorifique sur le site de Romans-sur-Isère, spécialisé dans la fabrication de viennoiseries surgelées, s’agrandit de plus de 5 000 m². A compter de mars 2023, il pourra accueillir et stocker la production d’environ 10 jours, livrer directement ses clients français et européens. Il contribuera ainsi à réduire les transferts depuis le site de fabrication vers les plateformes logistiques au profit de départs directs à destination des clients. à la clé, c’est donc plus de flexibilité, plus d’efficacité, mais aussi moins d’émissions de CO2 grâce à l’optimisation de la logistique et des économies d’énergie grâce au choix d’équipements de froid moins énergivores. Cette initiative s’inscrit dans le plan de transformation du site qui inclut l’augmentation de la capacité de production avec la création de 40 emplois.
Tour d'horizon des autres activités
Tour d'horizon des autres activités
Contenu
 
recherche-biotechnologies
 
Contenu
 
nutrition-animale
 
Contenu
 
maiserie